CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

Le Programme des Nations unies Pour le Développement (Pnud) a organisé hier à Yaounde une rencontre entre une centaine de jeunes entrepreneurs issus du projet Rapid Financing Facility (RFF), des partenaires financiers et des responsables des ministères sectoriels. Cet atelier d'intelligence collective avait pour objectif, de mettre en place une plateforme d'échanges de mise en relation des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) bénéficiaires avec les acteurs publics et privés, capables d'améliorer leur accès aux opportunités de financement. Cette problématique était donc au centre de la journée d'échanges et de partage avec pour objectif final, de trouver des solutions innovantes pour améliorer l'accès au crédit pour les entrepreneurs. Des exposés sur les thématiques tels que les Outils (programmes, financement, garanties) mis en place par les différents ministères en termes d'accompagnement des MPME ; le crédit bancaire et la finance participative, les conditions d'accès au financement bancaires pour les MPME de l'agro-business : défis et opportunités étaient à l'ordre du jour.

 

D'après Euphrasie Kouamé, conseillère stratégique principal du Pnud, il est question d'améliorer l'accompagnement des MPME en matière d'accès aux financements pour la survie de ces entreprises. Il faut dire que ces jeunes avaient déjà reçu différentes subventions du programme, notamment des équipements et des intrants. Le RFF est structuré autour de trois composantes : le renforcement des capacités managériales, techniques et opérationnelles des femmes et de jeunes entrepreneurs bénéficiaires, la facilitation de l'accès des MPME et l'amélioration de l'accès au marché et la compétitivité de chaînes de valeurs plus résilientes et durables.

 

136 jeunes des régions du Centre, du Littoral et de l'Extrême-Nord ont été sélectionnés et bénéficient dudit programme, lancé en juillet 2021. Les activités déjà réalisées ou en cours portent principalement sur la cartographie des principaux besoins d'appuis techniques et financiers pour chacune des MPME, le suivi des bénéficiaires et mentoring et coaching de ces derniers, l'assistance dans l'élaboration de business plan bancables, la facilitation de l'accès au marché et grandes surfaces de vente, etc.

 

Source : Cameroon Tribune, 1 juin 2022

Agenda