CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

C‘est l’une des résolutions à l’issue des concertations entre le gouvernement et les organisations socioprofessionnelles des transports routiers de marchandises, le 25 mars 2022 à Yaoundé.

 

Le mot d’ordre de grève a été suspendu après des heures de discussions interminables. Les transporteurs prévoyaient l’entrée en grève dès demain, 28 mars 2022, si leurs revendications n’étaient pas prises en compte. Après des concertations avec le ministère de tutelle et les autres administrations impliquées, des mesures ont été prises, afin d’améliorer leurs conditions de travail.

 

Sur 14 points, 8 ont relativement trouvé satisfaction, d’après Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, ministre des Transports. Toute chose, ayant conduit à la suspension du préavis de grève. « Le collectif a suspendu le mot d’ordre de grève, des avancées considérables ont été obtenues. Sur 14 points, pratiquement 9 ont trouvé des solutions. Les autres concernent les points ayant déjà fait l’objet d’un traitement et qui ont été transmis à la hiérarchie pour censure. Nous allons continuer nos travaux avec les concertations », a précisé le MINT.

 

Parmi les résolutions, la suspension des stations de pesées installées au Port autonome de Douala. Toutefois, les organisations socioprofessionnelles des transports routiers de marchandises, signataires du préavis de grève du 28 mars 2022, ont suspendu la grève pour 14 jours, le temps pour eux de sensibiliser leurs membres et de poursuivre les concertations techniques avec les sectoriels.

 

Source : https://www.leconomie.info/

Agenda