CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

Accra abrite désormais le siège

Le Président du Ghana, NANA AKUFO-ADDO, a procédé le 17 Août 2020 à la remise officielle des clés du siège du Secrétariat général de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) à la Commission de l'Union Africaine (UA). La mise à disposition de ces locaux marque une nouvelle étape dans la mise en œuvre de l’accord instituant cette zone de libre-échange. Malgré les vicissitudes liées notamment à la pandémie de Covid-19, le Président du Niger, ISSOUFOU MAHAMADOU a fait le déplacement et s’est réjoui de cette «nouvelle étape» franchie dans le processus de mise en œuvre de l’Accord instituant la ZLECAf.

En remettant ainsi les clés, le Ghana en tant qu'hôte du Secrétariat de la ZLECAF, s'est acquitté pleinement de ses obligations et engagements convenus avec la Commission de l'UA. «Nous avons, aujourd'hui, remis un bureau entièrement meublé et adapté, dans un endroit sécurisé et facilement accessible dans le centre commercial d’Accra, pour abriter le Secrétariat permanent de la ZLECAF », a déclaré NANA AKUFO-ADDO.

Le premier Secrétaire Général de la ZLECAf, le Sud-Africain WAMKELE KEABETSWE MENE, a été élu en février 2020. En fournissant également un logement résidentiel meublé approprié en tant que résidence officielle du Secrétaire général de la ZLECAF, le Président NANA AKUFO-ADDO a ainsi traduit en acte la volonté du peuple ghanéen à rester un des porte-flambeaux de l’intégration africaine.

A titre de rappel, c’est à l’occasion du 12ème Sommet extraordinaire de l’Union Africaine, tenu à Niamey au Niger, le 7 juillet 2019, qu’il a été procédé au lancement officiel de la ZLECAf. Il a été également décidé qu’Accra, capitale du Ghana, et patrie du docteur KWAME NKRUMAH, l’un des pères fondateurs de l’Union Africaine, accueillera le Siège du Secrétariat de la ZLECAf. La ZLECAf devra faire de l'Afrique la plus grande zone de libre-échange au monde avec une population de 1,2 milliard d'habitants.

Cette zone devra favoriser, entre autres, la circulation des capitaux et des personnes physiques et faciliter les investissements, promouvoir et réaliser le développement socio-économique inclusif et durable, renforcer la compétitivité des économies des pays africains et promouvoir le développement industriel à travers la diversification et le développement des chaînes de valeurs régionales, le développement de l’agriculture et la sécurité alimentaire.

 

(Source : Synthèse Agence Ecofin (Site Internet) 18 Août 2020)

Recent news

Le simulateur de navigation de nouveau fonctionnel

Monsieur Auguste MBAPPE PENDA, Directeur Général du CNCC était aux commandes le 18 janviers 2021. Par lui même,...

Vers un partenariat entre CNCC/ GIPEC

Le Directeur Général du CNCC a reçu une délégation du GIPEC ce 18 janvier 2021

Formation portuaire

Une délégation d’universitaire reçue ce 12 janvier par le DG du CNCC

13-01-2021 Lire plus

Agenda