CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

Le projet de loi de finances 2023 prévoit une augmentation de la redevance informatique à 1% de la valeur imposable des marchandises importées et exportées contre 0,45%. « Le taux de la redevance de service dite “redevance informatique” est fixé à 1% de la valeur imposable des marchandises. Ce prélèvement est plafonné à 15 000 FCFA par déclaration à l’exportation », peut-on lire dans ce texte.

 

Le document ajoute que, le produit de cette redevance informatique est affecté à 75% au profit du budget de l’État et 25% pour le développement des technologies de l’information et de la communication, des projets de modernisation et le suivi de l’activité douanière.

 

Cela signifie que si un produit informatique est acheté à 10 000 FCFA, l’État va prélever 100 FCFA, contre 45 FCFA auparavant. Par la suite, sur les 100 FCFA prélevés, 75 FCFA seront destinés au budget de l’État et le 25 FCFA pour le secteur des Douanes. Cela pourrait avoir un effet domino sur les produits informatiques importés qui seront revendus sur le marché local. Car, les commerçants ont tendance à appliquer mécaniquement tous les surcoûts fiscaux sur le prix d’achat final et le c’est le consommateur qui paie la note.

 

Source : Investir au Cameroun

Agenda