CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

Les marchandises transbordées à Kribi à destination du Port de Douala seront mieux encadrées.

 

Le Port Autonome de Douala (PAD) et le Port Autonome de Kribi (PAK) qui sont les deux plus importantes autorités portuaires du Cameron sont liées par une convention depuis 2020 relative au transport des marchandises par petits bateaux. Des concertations sont en cours afin de faire évoluer ce cabotage avec les navires internationaux.

 

Une source du PAK explique : Il s’agit du « Feedering ». « À titre d’exemple, une marchandise venue de Chine à bord d’un grand navire qui ne peut pas accoster à Douala, en raison de conditions hydrologiques moins avantageuses qu’à Kribi, va être déchargée au port de Kribi et un petit navire, communément appelé Feeder (d’où l’expression Feedering), va récupérer cette marchandise à Kribi pour la déposer au Port de Douala ».

 

La nuance entre le feedering et le cabotage ordinaire se situe au niveau de l’origine des marchandises ou des passagers transportés sur la courte distance. Le cabotage c’est du transport local : on charge et décharge à Kribi pour Douala et vice versa. Le Feedering c’est l’achèvement d’un processus de transport maritime, généralement transcontinental.

 

Le feedering est aussi une aubaine pour la préservation du patrimoine routier, qui relie les villes de Douala et Kribi. Car les routes seront moins sollicitées par les marchandises débarquées à Kribi dont la destination finale est Douala.

Agenda