CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

Un 4e scanner entre en service ce 11 avril 2022 au port de Douala, la principale porte d’entrée de 90% des marchandises au Cameroun, annonce le Port autonome de Douala (PAD), l’autorité portuaire.

 

« L’objectif principal du déploiement d’un scanner est de réduire significativement les délais de passage des marchandises conteneurisées en substituant le contrôle non intrusif au contrôle physique des marchandises, source de coûts, de lourdeurs et de tracasseries multiples pour les importateurs », explique le PAD. Avec l’entrée en service du 4e scanner, apprend-on, les délais de passage des conteneurs à l’exportation, actuellement en dessous de la franchise règlementaire de 7 jours, seront réduits à 5 voire 3 jours.

 

Le premier scanner a été installé au port de Douala en juin 2006, afin de réduire les délais de passage des marchandises conteneurisées. Face à l’accroissement des volumes de marchandises sur cette plateforme portuaire, trois nouveaux scanners ont été mis en service en septembre 2016. Ainsi, la PAD a installé quatre scanners en l’espace de 16 ans, soit une moyenne d’un scanner tous les quatre ans.

 

Lors de la présentation de ce nouveau dispositif à certains membres du gouvernement (le ministre des Finances, Louis Paul Motaze et celui de la Communication, René Emmanuel Sadi), le PAD a indiqué que cette nouvelle acquisition fait partie du vaste processus de normalisation, de rénovation et de modernisation des infrastructures et superstructures que l’entreprise publique met en œuvre.

 

Source : Investir au Cameroun, 11 avril 2022.

Agenda