CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

La 18e édition de la Semaine nationale du bilinguisme, placée sous le thème "Bilinguisme, une fenêtre sur les cultures et les technologies, un outil de développement du capital humain pour l'émergence du Cameroun", a été lancée lundi dernier et sera célébrée du 30 janvier au 3 février 2023. Cette politique clé adoptée par le gouvernement camerounais est inscrite dans la loi n° 2019/019 du 24 décembre 2019 portant promotion des langues officielles au Cameroun.

 

Dans son allocution d'ouverture lors de la première session ordinaire de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme le 26 janvier 2023 dernier, le président de la commission M. Peter Mafany Musonge, a souligné que "les ressources allouées seront utilisées pour la mise en œuvre effective des programmes contenus dans le plan d'action 2023 de la commission qui, entre autres, devra assurer l'opérationnalisation des bureaux régionaux de celle-ci." En outre, la commission est chargée de promouvoir le bilinguisme et la cohésion sociale ainsi que de lutter contre les discours de haine dans la société.

 

Une autre mission confiée à cette institution par le Président de la République est de veiller à ce que les documents administratifs des ministères et autres institutions publiques soient produits dans les deux langues officielles. À cet effet, plusieurs missions ont été effectuées sur le terrain par la Commission en 2022, une activité qui se verra intensifiée comme prévu par le plan d'action 2023.

 

Le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC), établissement public à caractère administratif, s'est engagé depuis la promulgation de la loi sur le bilinguisme à promouvoir le bilinguisme et le multiculturalisme. Outre la mise en œuvre stricte des actions recommandées telles que la production de ses publications (La Lettre du Chargeur, Les Cahiers Statistiques du CNCC, La Note de Conjoncture, Le CNCC News et L'Annuaire Maritime) et ses plateformes digitales dans les deux langues officielles, le CNCC a récemment relancé son programme de formation linguistique qui offre aux employés la possibilité d'apprendre l'une des deux langues officielles dans un centre linguistique aux frais de l'entreprise.

 

Recent news

Bois en grume : le Cameroun interdit l’exportation de 76 essences pour booster la transformation locale

Le 4 avril 2024, le ministre des Forêts, Jules Doret Ndongo (photo), a signé un arrêté interdisant...

Le CNCC au Comité de facilitation de l'OMI

Le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) prend actuellement part à Londres au Royaume Uni, aux travaux...

Coopération: Des investisseurs belges arrivent au Cameroun

Afin d’explorer les opportunités économiques que présentent le Cameroun, un groupe d’investisseurs...

Agenda