CONSEIL NATIONAL DES
CHARGEURS DU CAMEROUN

Selon le rapport 2021 sur les comptes nationaux, que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), les importations de biens et services au Cameroun ont crû de 13,8 %, après avoir chuté de 17,1 % au cours de l’année 2020, marquée par diverses restrictions dans le commerce international, en raison de la pandémie du Covid-19. « Cette évolution globale résulte de l’embellie des importations de biens (17,3 %), atténuée par un repli des importations des services (-0,8 %) », explique l’INS.

 

Les données de l’INS révèlent que l’accroissement du volume des importations est principalement tiré par cinq types de produits, dont l’augmentation des importations a été d’au moins 19 %, avec des pics frôlant 50 %. Il s’agit notamment, apprend-on, « des matériels de transport (49,9 %), des produits chimiques (43,2 %), des produits de l’agriculture (23,2 %), des produits du travail de grains (25,0 %), des services de transport et entreposage (19,0 %) ».

 

À en croire l’organisme en charge de l’élaboration de la statistique officielle au Cameroun, cette évolution à la hausse des importations du pays a contribué « négativement à la croissance du PIB de 2,6 points de pourcentage en 2021, soit une détérioration de 6,6 points par rapport à 2020, où elles avaient contribué positivement de 4,0 points ».

 

Source: Investir au Cameroun

Agenda